Pierre Hébert, 1re partie