Hélène Florent, toujours en amour avec le jeu | La semaine des 4 Julie