Il n’y a jamais trop de Virginie Fortin et d’Évelyne Brochu!