Sylvain Marcel dans la peau de René Angelil