Première demi-finale: Joe Guérin est un imitateur inimitable