L'Unité des naissances, un an plus tard