Drôle un jour, drôle toujours