« C'est dur que tes enfants te voient dans la détresse des rentrées des classes »