Le « pass sanitaire » : la réception des Français