Les échangistes ont hâte à la réouverture