Les jeunes ne semblent pas pressés de recevoir leur première dose