Les mots sincères d’un petit gars de Saint-Clet inquiet du futur de ses enfants