Omicron: 3 éléments «pour qu’à moyen et long terme, ça s’améliore»