Pénurie de médicaments au Liban : les médecins craignent le pire