Une candidate aux élections municipales de Montréal se défend d'être complotiste