Une lettre ouverte pour qu'on devance l'administration de la deuxième dose