Violence par armes à feu : « il faut maintenant passer à l’action », demandent les organismes communautaires