Vivre avec le cancer en temps de pandémie