Apprendre le français, pas une priorité pour le PDG d’Air Canada - Noovo Info