Pas la joie attendue chez les restaurateurs et les bars