[SEGMENT] Le vaccin accueilli avec réticence au Nunavik