[SEGMENT] Sans le vaccin, on serait bien loin de l'immunité collective