Conseil des Atikamekw : plaidoyer de Catherine Boivin