Martin Francoeur : d'éditorialiste à politicien