Un nationalisme tout naturel pour les conservateurs, assure le candidat de Bécancour