Daniel Vézina : « On ne peut pas rouvrir un restaurant en claquant des doigts »