«Les joueurs sont dans un autre monde» - Simon Gagné