Yves-François Blanchet commente la gestion gouvernementale de la pandémie