Les nuits froides de la semaine dernière ont compliqué la vie de bien des producteurs viticoles