Mesdames et messieurs, place au combat