Le bon choix : émotif ou rationnel?